Reprise des classes à partir du 11 mai : L’UD du Tarn s’adresse à la Préfète, aux maires du département, au Président du Conseil départemental

l’Union Départementale FO et ses syndicats de personnels de l’Education Nationale et de la Fonction Publique Territoriale sont particulièrement inquiets de la décision de reprise des cours le 11 mai et des conséquences dramatiques que cela peut avoir pour les élèves, les personnels, leurs familles et leurs proches.

D’ailleurs l’Ordre des médecins dénonce dans ce choix « un manque absolu de logique », qui ne pourra qu’aggraver l’épidémie. Même si sans doute par manque de matériel, comme cela a été aussi le cas pour les masques, le président a déclaré que le dépistage de toute la population était un non-sens, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise la mise en place du dépistage systématique pour sortir de la crise sanitaire.

C’est pourquoi nous considérons qu’il y a des préalables intangibles à la reprise des cours. Cela commence par le dépistage systématique des personnels et des élèves. C’est également la recommandation du CHSCT ministériel de l’Education Nationale qui « demande un dépistage généralisé aux personnels et aux élèves comme préalable à toute reprise d’activité. »

C’est aussi ce que les personnels de l’Education Nationale et les parents d’élèves sur le plan national si l’on en croit les près de 45000 signatures de la pétition de la Fédération Nationale de l’Education Nationale, de la Culture et de la Formation Professionnelle Force Ouvrière que vous pouvez signer ici